Menu

GFCA-AIX: retour sur terre




Le championnat reprend ses droits ce week-end et avec lui, ressurgit la priorité du club, à savoir l'accession en N1. Il sera temps ensuite de reprendre le rêve éveillé que vit l'ensemble des composantes du GFCA et au delà, l'île toute entière. On se reconcentre donc sur l'essentiel et cette reprise doit aussi permettre au Gazélec de poursuivre sa marche en avant. Rappel des faits... Le GFCA est premier ae-exquo avec trois autres clubs, Nîmes, Saint Raphaël et La Crau. Autant dire que rien n'est joué et tout est... jouable! Avec au compteur chacune de ces équipes, deux défaites, il convient de souligner que la formation la plus régulière de cette deuxième partie de championnat qui s'annonce (il restera deux matchs à joueur avant de boucler le cycle aller), sera celle qui franchira en tête la ligne d'arrivée le 2 juin au soir. Le calendrier reste donc très ouvert, avec des confrontations directes, des matchs pièges, bref, il ne faudra rien négliger, aucune rencontre. Toutes doivent être jouées sans excès de zèle. L'équipe a démontré de la plus brillante des manières, qu'elle savait se sublimer, elle doit à présent confirmer face à des formations de son niveau hiérarchique, dans un contexte beaucoup moins euphorisant mais tout aussi capital. A commencer par la venue du Pays d'Aix (la réserve cette fois-çi), qui, coïncidence du calendrier, se place en travers de la route du GFCA. Avant d'enchainer par deux matchs à l'extérieur (Antibes et Nice), entrecoupés par un somptueux match de Coupe... Le parcours du combattant du Gaz ne fait que commencer.